« Là, tout n’est qu’ordre et beauté. Luxe, calme et volupté ». Tirés de L’Invitation au Voyage, de Charles Baudelaire, ces deux vers correspondent parfaitement à l’idée que l’on se fait généralement de l’immobilier de luxe. Mais quels sont les critères permettant de dire d’une habitation qu’elle rentre dans la catégorie des biens de prestige ? Tous les éléments de réponse ici :

Pour qu’un logement soit qualifié de bien de prestige, quatre conditions doivent être réunies :

CRITÈRE 1. UN PRIX ÉLEVÉ POUR UN BIEN DE PRESTIGE 

C’est bien connu : « ce qui est rare est cher ». De l’avis des spécialistes, pour pouvoir se prévaloir de la qualification de « prestige », un appartement, une maison de maître, un loft, un chalet, un hôtel particulier, un château ou une villa doivent afficher un prix – moyen – supérieur à 1 800 000 €. En conséquence de quoi, seuls les clients les plus fortunés pourront se l’offrir. Mais certains biens de standing (penthouse à Miami, île privée aux Bahamas) valent bien davantage.

CRITÈRE 2. UN EMPLACEMENT EXCEPTIONNEL

Si un bien est exceptionnel, sa localisation doit l’être également. Un environnement quelconque ternira l’éclat d’une villa, aussi somptueuse soit-elle, alors qu’un cadre prestigieux ou une vue imprenable le rehausseront. La localisation est donc un critère essentiel à la qualification de bien de prestige. Qu’il s’agisse de la vue, du cadre ou encore de la renommée dont le logement permet de profiter, son emplacement doit être exceptionnel – voire unique – et à la mesure de son prix ainsi que de ses prestations : sur une île, dans un quartier chic, etc. À Paris, on ne présente plus le – très – huppé « Triangle d’Or » que délimitent les avenues Montaigne, George V et des Champs-Élysées ni la très cossue Villa Montmorency, dans le XVIe.

 

Bon à savoir

Certaines villes du globe se caractérisent par une forte concentration en biens immobiliers très haut de gamme. Paris, Londres, New York, Dubaï, Hong-kong ou encore Sydney figurent ainsi au rang de ces capitales du luxe très prisées des acquéreurs fortunés.

CRITÈRE 3. DES PRESTATIONS HAUT DE GAMME

Rooftop offrant une vue imprenable sur les plus beaux monuments de Paris, home cinéma, piscine à débordement, conciergerie 24/24, plage privée, etc. Outre un prix – élevé – et un emplacement – prestigieux – un bien de standing doit offrir des prestations hors normes s’il veut séduire une clientèle exigeante et soucieuse du moindre détail. Ces prestations doivent démarquer de nulle part ailleurs pour offrir une exclusivité.

CRITÈRE 4 : UN BIEN RARE, UN BIEN DE PRESTIGE 

Si l’immobilier haut de gamme se caractérise par un prix très élevé, un emplacement exceptionnel et des prestations exclusives, d’aucuns considèrent qu’un critère supplémentaire doit être rempli : la rareté. L’immobilier de luxe se distinguerait ainsi par des quantités disponibles peu importantes. Force est de constater que la rareté d’un bien sur le marché immobilier haut de gamme participe incontestablement à son attractivité. Faire l’acquisition d’un hôtel particulier Place Vendôme revient ainsi à s’offrir une adresse exceptionnelle, mais aussi à s’identifier à une localisation mondialement connue et qui symbolise la réussite.

Pour aller plus loin : Location saisonnière : que faut-il savoir ?

Retrouve toutes nos actualités sur notre page Linkedin